De nouveaux réservistes au 503e RT

Du 22 octobre au 03 novembre 2017, le 503e régiment du Train (503e RT) a soutenu et co-organisé au niveau national une formation militaire initiale du réserviste (FMIR) sur le camp de La Courtine. 30 stagiaires du 503e RT y ont participé, encadrés par un chef de peloton d’active et par un sous-officier adjoint (SOA), des chefs de groupe et d’équipe de la réserve.

Durant ces 10 jours de formation, les stagiaires ont découvert le monde militaire en immersion totale dans ce camp national de la Creuse. De nombreux domaines ont été abordés tels que les droits et devoirs du militaire, le code du soldat, les actes réflexes du combattant, les transmissions et la topographie, mais la dominante majeure a bien été la maitrise de l’armement.

Les stagiaires n’oublieront pas la marche au pas sur les notes du chant militaire « Adieu du bataillon de choc », ni les séances de tir au Famas de jour comme de nuit leur permettant d’être qualifié tireur ISTC (instruction sur le tir de combat).

Un rallye de fin de stage, comprenant plusieurs épreuves, parmi lesquelles des ateliers transmissions, premiers secours, armement, ou encore une évaluation combat PROTERRE, a permis aux stagiaires de restituer les connaissances acquises au cours de ces deux semaines, permettant ainsi de valider leur FMIR.

Après avoir reçu leur béret d’arme lors d’une cérémonie présidée par le général Maignon, commandant le Poste de commandement de force logistique (COM PCFL), et avoir partagé un repas cohésion avec les autres pelotons d’instruction ainsi que l’ensemble du soutien, les nouveaux réservistes du Fier 503 ont été affectés à l’escadron de transport de réserve (ET-R) et à l’escadron de circulation et d’escorte de réserve (ECE-R). Bien qu’ayant à poursuivre leur formation, ils peuvent dorénavant servir aux côtés de leurs camarades d’active du régiment de Camargue.

©503RT
Photo©BRI®Sebastien/armee-de-Terre/503RT