Exercice conjoint EH 01.044 et 2e REP de Calvi

Les 26 et 27 janvier 2015, l’Escadron d’hélicoptères 1/44 « Solenzara » et le 2e régiment étranger parachutiste (2e REP) de Calvi se sont entraînés conjointement suivant un programme très varié.

Tout commence par du saut en parachute. Plus d’une trentaine de légionnaires équipés de leur « gaine », ce sac contenant l’ensemble de leur équipement de combat, sautent en ouverture retardée sur le terrain accolé à leur régiment. Puis c’est au tour d’un groupe de commandos parachutistes (GCP) d’embarquer dans le Super Puma pour être déposé « dans la verte », selon leur jargon. Cette dépose se fait à l’aide d’une corde lisse, d’une vingtaine de mètres par laquelle les commandos, équipés de leur sac à dos et de leur armement, débarquent de l’hélicoptère.

Cette manœuvre est renouvelée plusieurs fois afin de permettre aux plus jeunes d’acquérir les bons réflexes. Déposés en montagne, les commandos doivent ensuite atteindre l’objectif fixé par le directeur d’exercice (DIREX). Le rotor n’a pas le temps de refroidir, l’équipage enchaîne ensuite un « sling ». Cette manœuvre consiste à transporter du matériel relié à l’appareil par une élingue. C’est un véhicule P4 qui fait l’affaire. Une équipe de légionnaires au sol, dirigée par un membre de l’équipage, est en charge d’accrocher la P4 sous le Super Puma. Une seconde équipe accompagne le mécanicien navigant qui dirige la manœuvre depuis la soute. Cette première journée se conclut par la récupération des GCP.

L’exercice du lendemain est le largage de « petits colis » préparés par les légionnaires parachutistes et largués à faible altitude sur une cible matérialisée par un marquage au sol. C’est alors au tour de trois « stick » (groupe) de commandos de s’équiper de leurs combinaisons de néoprène noires, de se « grimer » le visage et d’affuter leurs palmes. Après un « dropping » (saut depuis l’hélicoptère) en mer, les commandos doivent nager avec tout leur matériel de combat maintenu au sec dans leur sac étanche. Il leur faut parcourir à la nage près de 800 mètres pour atteindre l’objectif, la plage. Para, corde lisse, sling, dropping, largages de colis, ces exercices sont très bénéfiques autant pour les légionnaires du 2e REP que pour les aviateurs de l’EH 1/44 de Solenzara.

Ces entraînements menés conjointement entre aviateurs et légionnaires sont organisés 4 à 5 fois par an, alternativement sur la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara et au 2e REP à Calvi.

©BA126