Exercice NOVI ALPHA en Ardèche

Le 03 mai 2018, la Préfecture de l’Ardèche a réalisé un exercice mettant en œuvre le plan Nombreuses Victimes (plan NOVI) en lien avec la Délégation Militaire Départementale (DMD) de l’Ardèche.  Son but est de renforcer la coopération entre les services de l’État ainsi que la préparation et la coordination des plans de secours sous la houlette du Préfet de l’Ardèche.

Vers 10h15 le téléphone sonne à la délégation militaire départementale. C’est un appel de la Préfecture qui annonce qu’une prise d’otages est en cours dans un gymnase de la commune de VIVIERS (07), ou des coups de feu ont été entendus. Le Centre opérationnel départemental (COD) est activé à la Préfecture.

Néanmoins, le Préfet estimant que les moyens déployés étaient insuffisants s’est tourné vers la DMD 07,  en exprimant le besoin de renforcer le dispositif des Forces de sécurité intérieures (FSI). Après une analyse de la situation, une réquisition est demandée à l’Officier Général de Zone de Défense et de Sécurité Sud-Est. Ce dernier ordonne alors le déploiement d’un détachement SENTINELLE.

A leur arrivée,  les militaires bouclent directement la zone puis sécurisent un point de regroupement d’otages et de blessés. Ils assurent ainsi successivement deux missions en appui des FSI. La prise d’otages s’est terminée avec la neutralisation des terroristes vers 16h00.

Cet exercice a permis à la DMD 07 de s’entrainer de manière réaliste avec un pion sur le terrain et a surtout mis en exergue l’importance de la coordination avec les différents services de l’État. En parallèle il a permis de mettre en œuvre les principes de la doctrine dans le cadre d’une crise de ce type et d’en extraire des enseignements.

©DMD 07