L’équipe d’enduro armée de Terre-FFM à l’attaque des coteaux champenois

L’EEAT/FFM était au rendez-vous de la 3ème épreuve du Championnat de France ce weekend à Bar sur Seine. De retour du Mondial, les pilotes Yamaha ont dû se réadapter à la philosophie du championnat national avec des spéciales plus courtes et intenses.

Dans une catégorie Junior particulièrement relevée, la journée de samedi commence parfaitement. Le Soldat Hugo Blanjoue se bagarre pour les premières places mais une erreur en milieu de journée le prive de podium, il termine 4ème.

Le 1ère classe Jean Baptiste Nicolot est rapide et volontaire mais se classe 5ème suite à quelques erreurs. Le Soldat Thibaut Passet est lui pénalisé par une absence de feeling au freinage qui ne lui permet pas de piloter au mieux, il est 10ème de cette journée.

Le second jour d’épreuve donne lieu à de belles bagarres tout au long de la journée. La vitesse et la régularité des chronos sont là mais la concurrence est rude. Au terme d’une journée très disputée, les militaires du 503ème Régiment du Train terminent respectivement 2ème (Blanjoue), 6ème (Nicolot), 7ème (Passet).

Ils marquent tous de précieux points pour la suite d’un championnat exigeant, excitant et disputé où Hugo Blanjoue est plus que jamais en lice pour le titre.

Sans coupure, l’équipe prend maintenant la route pour l’Allemagne et la 3ème épreuve du championnat d’Europe à Burg.

©503RT