L’Escadron de protection 1G126 célèbre la Saint Michel

En cette année 2017, 80 ans après la création des 601e et 602e groupes d’infanterie de l’air (GIA), dont les actuels commandos de l’air sont issus, l’Escadron de protection (EP) 1G126 a organisé du 25 au 29 septembre 2017, des activités d’entrainement et de cohésion au profit de son personnel, afin de célébrer la Saint Michel, saint patron des parachutistes.

Le 25 septembre 2017, au départ de la base aérienne 126, l’EP 1G126 se lance dans la 4ème et avant dernière étape du périple initié par l’ADC Alain, sur les sentiers du GR20. Étape de montagne dont le point de départ a été cette année le chalet de la 2ème compagnie de montagne du 2ème Régiment étranger parachutiste de Calvi, au pied du col du Vergio.

Mardi 26 septembre, dès l’aube et en liaison permanente avec le Peloton de gendarmerie de Haute- Montagne de Corte, 27 marcheurs s’élancent pour la première partie de la marche, qui les conduit du col de Vergio au refuge de Manganu afin d’y passer la nuit et de poursuivre le mercredi 27 sur l’ascension de la faille de Petra Piana, avec pour point de mire le lac du Capitellu et le lac du Melu.
Point d’orgue de cette marche qui vit les marcheurs le temps d’un dernier repas en altitude avant de redescendre par les bergeries de Grotelle et de conclure cette composante montagnarde.

Dans la continuité des activités, les personnels de l’EP 1G126 prirent la route en direction du camp militaire de Fraselli et de son village de combat, afin d’y passer la nuit et de poursuivre le jeudi 28 à la composante combat de cette semaine de cohésion, avec comme mission le sauvetage d’un pilote, une « Rescue VIP », mission de renseignement, d’analyse du terrain, de récupération et d’exfiltration d’un ressortissant.
Exfiltration qui s’effectua depuis le village de combat, en passant par la plage de Tonnara, pour embarquer sur un bâtiment affrété par la Marine nationale et mouillant dans le golfe de Ventilegne, « l’Abeille Flandre ». Le remorqueur ayant dépêché son semi-rigide, accompagné par celui des sauveteurs/plongeurs de l’Escadron d’hélicoptères 01.044 « Solenzara », afin de permettre la récupération à son bord de l’équipage commando.

Au matin du vendredi 29 septembre, sur le pont arrière du navire, les personnels parachutistes ou non, ont  célébré une messe, officiée par l’aumônier catholique de la BA126, avant de procéder à leur dernière mission, le débarquement par la plage du site de la BA 126.

Cette Saint Michel 2017 a donc renforcé, au travers de cette semaine de partage sur le plan humain et professionnel, l’esprit de cohésion et a permis de perfectionner les participants aux activités interservices et interarmées.

Rendez-vous pris pour 2018, avec la dernière étape pour boucler le GR20, « Et par Saint Michel, vive les paras! ».

©BA126