L’ETAP en ordre de marche pour l’A400M

Les 3 primo-formateurs en largage de personnel de l’École des troupes aéroportées participent activement aux campagnes de saut A400M.

Les primo-formateurs A400M formés au siège d’Airbus à Séville en septembre 2016 avaient besoin d’être rapidement mis à l’épreuve du vol en situation, puisque cette formation est essentiellement théorique et centrée sur les capacités technique de l’avion.


Après quelques vols en 2017 lors de campagne d’essai Section Technique de l’armée de Terre (STAT) et/ou Délégation Générale pour l’Armement (DGA) en tant que spectateurs afin de mieux appréhender ce nouvel outil imposant, la STAT a rapidement impliqué ces primo-formateurs en les mettant en situation de largueurs Parallèlement, les moyens d’instruction A400M se mettent en place à l’ETAP : le moyen de formation et d’entrainement de parachutage (MFE-P) pour l’A400M a été livré à l’école le 16 novembre 2017.

Ce nouvel agrès permettra la formation d’un groupe de saut pour les opérations à effectuer avant le saut jusqu’à la sortie de l’avion. Il servira aussi à la formation des chefs-largueurs et largueurs.

La capacité ouverture commandée retardée (OR) devant précéder celle en ouverture automatique (OA), la STAT-TAP envisage un transfert de compétence en largage OR vers l’ETAP.

Ce transfert devrait se faire lors de la prochaine campagne d’Infiltration Sous Voile  à l’été à laquelle pourrait participer massivement l’ETAP  aussi bien via ces primo-formateurs que via le stage des chuteurs opérationnels en fin de formation.

©ETAP