Un sous-officier du 503e régiment du Train au cœur de l’OTAN

Du 13 au 17 novembre 2017 s’est déroulé l’exercice OTAN Sandy Shore 17 organisé par l’Angleterre, à l’école de Défense NRBC de Winterbourne Gunner (GB). Cet exercice intervient dans le cadre de la préparation opérationnelle NRBC (Nucléaire Radiologique Biologique et Chimique) des forces armées.

Des détachements de plusieurs pays étaient présents : e royaume Uni, la Belgique, le Danemark et la France. Parmi la quarantaine de militaires engagés dans cet exercice, la douzaine de militaires français provenaient quant à eux de l’armée de l’Air et de l’armée de Terre, dont un sous-officier du régiment médical (RMED) et un sous-officier du 503e régiment du Train (503RT), régiments appartenant au commandement de la logistique des forces (COM LOG).

L’objectif de cet exercice était de contrôler et de s’entraîner à la maîtrise des savoir-faire NRBC et de travailler en langue anglaise.

La semaine s’est divisée en plusieurs parties :

  • un jour de briefing ;
  • un jour de rappel du rôle des spécialistes NRBC en régiment avec des mises en situation ;
  • deux jours d’exercices théoriques.

L’exercice Sandy Shore est un avant-gout théorique des futurs exercices pratiques, tels que Brave Beduin au Danemark en avril 2018 et Noble Blister par la suite en Allemagne.

503RT