Premier baptême de promotion d’élèves infirmiers à Bron

Le vendredi 16 mars a eu lieu sur la place d’armes de l’Ecole de santé des armées (ESA) à Bron, la cérémonie militaire du baptême de la promotion des élèves infirmiers militaires de l’Ecole du personnel paramédical des armées (EPPA) 2016-2019.

Ce baptême, présidé par le médecin général des armées (MGA) Gygax Généro, directrice centrale du Service de santé des armées, s’est tenu en présence de madame Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat placée auprès de la ministre des armées.

78 élèves infirmiers et stagiaires ont cette année choisi comme parrain l’infirmier de 1ère classe Joseph Puerta, infirmier envoyé au front nord en 1940, au front de Lorraine en 1941 et au front de Champagne la même année et fait prisonnier à St-Ogier (Marne), le 15 juin 1940. Evadé le 4 novembre 1941, il rejoint les forces et participe au débarquement sur les côtes de Provence. Il a été décoré de la médaille des évadés ainsi que de la médaille de la Croix du Combattant 1939-1945.

Dans son ordre du jour, le MCSCN Orthlieb, commandant de l’EPPA, a rappelé aux élèves leur choix de servir leur pays en participant au soutien médical des forces armées. « Votre parrain est un exemple dont il vous faudra honorer la mémoire en portant son nom, lui qui s’est distingué à la fois comme infirmier mais également comme combattant » a-t-il déclaré.
La ministre a salué l’engagement des élèves infirmiers à servir au Service de santé des armées. « Jeunes diplômés vous servirez dans l’armée en France et en opération extérieure auprès de nos soldats et compatriotes. Nous avons besoin de vous et comptons sur vous. Votre école est un modèle avec son ouverture vers la société civile. Vous serez demain des ambassadeurs de l’esprit de défense et de la résilience. »

Ce baptême sur le site de Bron est le premier d’une promotion d’élèves infirmiers dans leur nouvelle école. En effet, cette année sera celle de la bascule complète de l’EPPA depuis Toulon sur le site de Bron, où elle sera regroupée avec l’Ecole de santé des armées au cœur d’un véritable pôle des formations initiales médicale et paramédicale.


©CCOM ESA