La Préparation militaire Marine de Lyon s’en va à Toulon…

Outre ses formations théoriques dans les domaines militaires et maritimes, la Préparation militaire Marine (PMM) de Lyon propose à ses stagiaires une semaine de découverte à la Base navale de Toulon. C’est du lundi 24 au vendredi 28 avril que les stagiaires de la PMM de Lyon ont pu participer à cette période bloquée.

Fin des jeans troués et du téléphone à la main toute la journée. Transformés en apprentis marins, les stagiaires vont avoir la chance de découvrir la Base navale et toutes les facettes de la vie de militaires : levé à 6h ou plus tôt parfois, marche aux pas, dîner à 17h30, sport quotidien et service (le fameux quart) de nuit.

Arrivée dans le Sud le lundi après-midi, la PMM a pu prendre ses quartiers à la Base Aéronavale d’Hyères en fin de journée.

Dès le mardi matin, les stagiaires vont vivre leurs premières émotions. Après que chacun ait validé la formation théorique du tir à Lyon c’est sur un magnifique stand de tir de Saint-Mandrier, face à mer, qu’ils vont tirer au FAMAS pour la première fois. Bruit, odeur de poudre, soleil et chaleur, tout est réuni pour que cette expérience les marque. L’après-midi sera consacré à la visite d’une frégate antiaérienne, le Cassard, visite organisée par un officier du bâtiment qui fut lui-même, il y a quelques années, stagiaire à la PMM de Lyon.

Mais pour certain de la promotion, l’heure est studieuse. Il s’agit de passer le permis côtier. 15 de nos stagiaires l’auront réussi cette année.

Pour le reste de la semaine, la PMM est divisée en bordée. Mais tous les stagiaires feront le même programme. La visite du conservatoire de la tenue est l’occasion pour eux de retracer l’évolution des différentes tenues de leurs aînés. Une visite du sémaphore du « bec de l’aigle » à la Ciotat a permis de redécouvrir les missions des guetteurs de la flotte tout en appréciant le cadre de vue.

Après une rapide formation pratique au maniement d’un extincteur, les stagiaires ont pu monter sur le fleuron de la Marine française, le porte-avion Charles de Gaulle, actuellement en travaux et visiter la passerelle, le pont d’envol ou encore les hangars. Les plus chanceux ont également pu visiter un sous-marin, le SNA Améthyste.

Le jeudi matin était, quant à lui, consacré à la découverte de la Base Aéronavale d’Hyères, et en particulier de la flottille 31F, où un hélicoptère de l’armée française, le Caïman, leur a été présenté. Enfin, le vendredi matin était l’occasion pour les stagiaires de tester leur cohésion et leur endurance à travers un exercice d’aguerrissement sur la base de Toulon.

C’est des souvenirs plein les yeux qu’il fut temps de rentrer sur Lyon pour prendre un repos bien mérité.

©PMM Lyon