La préparation opérationnelle ou EXOSAN 2017 pour les médecins militaires

Dans le cadre de la formation du diplôme universitaire « urgence des temps de crise », une centaine d’internes des hôpitaux des armées, futurs médecins militaires, en fin de 3e cycle universitaire d’enseignement supérieur de médecine générale et de spécialité (psychiatrie, anesthésie-réanimation et chirurgie), se sont retrouvés sur le camp de La Valbonne lors de l’exercice « EXOSAN 2017 » du 29 mai au 02 juin 2017 sous la direction de l’École du Val de Grâce.

Cet exercice piloté par le centre de formation opérationnelle santé (CeFOS), en collaboration avec le Régiment médical (RMed) de La Valbonne, du 68e régiment d’artillerie d’Afrique (68e RAA) et des élèves des instituts de formation en soins infirmiers constitue l’étape ultime pour l’obtention du brevet de médecine de l’avant du Diplôme Universitaire Urgence des Temps de Crise des élèves médecins internes. Il contribue aussi à leur mise en condition opérationnelle avant d’être projetés dans un avenir proche, sur un théâtre d’opération extérieure.

Au cours de cet entraînement grandeur nature, les stagiaires ont été évalués sur les opérations de relève, sur des réactions face à une embuscade, sur la prise en charge de blessés en ambiance chimique ou sur l’attaque de kamikazes ou de voitures piégées, sur la mise en condition des postes médicaux et des centres de triage des blessés et sur le triage des blessés, dans des conditions particulièrement réalistes des blessés dans des postes médicaux. Ces situations ont imposé l’utilisation des matériels de terrain et de chirurgie de guerre mais aussi des moyens de simulation plus que réalistes.

Ainsi cet exercice opérationnel santé, pleinement inclus dans le cursus des futurs médecins militaires a permis, avec un réalisme proche de la réalité, de préparer les futurs médecins militaires, à leur environnement opérationnel de demain.