Trail de la Saint Bernard

Certains veulent se surpasser, certains visent le podium, d’autres veulent en découdre, mais tous ont un point commun : ils veulent se battre pour représenter de la meilleure des manières leur unité au trail de la 27e brigade d’infanterie de montagne.

Mercredi 10 Mai se déroulait le traditionnel trail de la saint Bernard au quartier de Reyniés, à Varces, en présence du général de brigade Pons, de quelques invités, notamment un détachement de l’armée allemande, et de toutes les unités composant la brigade d’infanterie de montagne.

Au total, 445 coureurs étaient prêts à affronter les 1000 m de dénivelés positifs sur un tracé de 14 km.

Le départ se fait depuis le stade du quartier, en rang serré derrière le général, jusqu’au pied de la première difficulté. La pente se raidit, et le chemin laisse place à un sentier bien alpin. Les choses sérieuses commencent et la masse de coureurs s’étend alors que la tête de la course impose un rythme très soutenu. Les 400 premiers mètres positifs passent vite mais laissent des traces sur les visages. Le relief s’adoucit enfin et chacun peut allonger la foulée et décongestionner les jambes. Mais le repos n’est que de courte durée. Le mur se redresse et les pulsations augmentent. L’ambiance est excellente, chacun prend plaisir à courir avec les autres, mais personne n’est prêt à lâcher du terrain. Un mélange de fatigue et de détermination se lit sur les visages. Enfin la descente débute, percutante, parfois technique, mais surtout longue. Certains en profitent pour gagner des places, d’autres laissent filer la leur. Au loin le fort de Comboire se dessine, c’est l’arrivée. Quelques lacets seulement séparent les concurrents de la fin de l’épreuve. Il ne reste qu’une dernière montée que certains trouveront interminable pour venir à bout du peu d’énergie qu’il leur reste.

Au final ce parcours exigeant aura permis à tous ces sportifs de s’affronter dans un véritable esprit alpin, en repoussant leurs limites pour obtenir le meilleur résultat individuel mais surtout collectif.

Le 13e BCA ravit la première place avec 7 min d’avance sur la seconde unité. Une fois de plus, les chasseurs du 13, derrière leur chef ont prouvé leur détermination et leur excellent niveau. Bravo !

©13e BCA